GABIN - 2016

PrécédentSuivant
Gabin

Ce montage vidéo m’a été demandé par une maman qui souhaitait réaliser un film avec les vidéos qu’elle a capturé de son fils, Gabin. Le film retrace simplement le parcours de cette famille de la grossesse de la mère aux premiers mois de cet enfant. Il regroupe en moyenne environ 6h de contenus répartis chronologiquement en deux parties.

Il est intéressant de travailler sur ce type de projet puisque, aux premiers abords, on ne se rend finalement pas compte de l’énorme responsabilité et l’énorme confiance qui nous ait donné. Ainsi, c’est un film de famille avec des attentes précises où on a en notre possession des documents vidéographiques ou photographiques plus ou moins anciens et donc à manipuler avec une certaine attention.

Imparfaits et toujours chargés d’émotions, les films de famille permettent effectivement de partager l’espace d’un instant des moments intimes, passionnants et très émouvants. Comme le cinéma dans sa généralité et depuis les premiers films jusqu’à ceux d’aujourd’hui, les films de famille ont subit les évolutions et les bouleversements technologiques. A la manière des albums photos ou des portraits de famille si on remonte encore plus loin dans le temps, ce type de films garantie la construction d’une mémoire et des souvenirs de la famille. Ainsi, ils permettent de replonger dans une époque plus ou moins lointaine, ils permettent de transmettre les images de nos proches dans leurs jeunesses, souriants et en bonne santé mais aussi d’apparaître unie dans la vie quotidienne.

Ainsi, et ce malgré le montage linéaire du film, cela reste particulièrement intéressant de travailler sur ce genre de montage vidéo. Il y a toujours la possibilité de dynamiser par le biais de musique ou de synchronisation qu’on pourrait appeler intelligente mais, de manière générale, les acteurs, qui finalement n’en sont pas, rendent ce film intéressant et palpitant sans qu’on est besoin de toucher à son intégralité.

Gabin